21e Conférence nationale sur la promotion de la santé

Partenariat et e-Health: quels enjeux en santé mentale? L’exemple du plan de crise conjoint (F)

Mathilde Chinet, Réseau Santé Région Lausanne

Caroline Suter-Sturm, HEdS La Source

Pascale Ferrari, HEdS La Source


Type de l'intervention: Atelier
Date: Jeudi, 30 janvier 2020
Horaire: 10:45 - 12:00


Abstract:
Forme récente et validée de déclarations anticipées en psychiatrie, le plan de crise conjoint (PCC) favorise l’appropriation de la santé par les patient-e-s et renforce ses compétences d’autogestion de la maladie. Contrairement aux directives anticipées, il repose sur un processus de décision partagée entre patient-e-s, professionnel-le-s, voire proches, et représente un changement de culture majeur. Cela présuppose en effet de reconnaître l’expertise des patient-e-s et de légitimer leur capacité à prendre des décisions éclairées en matière de soins et de traitements, un enjeu de taille, en particulier en santé mentale. Le PCC questionne donc la répartition du pouvoir dans la relation thérapeutique, mais il pose aussi d’autres défis qui seront abordées dans l'atelier: à qui appartient-il? Comment diffuser son contenu? Comment le rendre accessible? Comment utiliser les nouvelles technologies pour y répondre? Finalement, comment faciliter son implantation compte tenu des changements majeurs de culture et de posture qu’il implique?

<< Retour au programme
keyboard_arrow_up